1926 – 2016: 90 années de passion

 
share

2016 ne sera pas une année comme les autres : elle sera l'année du quatre-vingt-dixième anniversaire de Ducati, fondé le 5 juillet 1926 presque par hasard, grâce à la volonté des trois frères Adriano, Bruno et Marcello Cavalieri Ducati et de l'aide de leur père Antonio.

Définir l'histoire de Ducati comme un rêve est bien juste car l'aventure a débuté dans un laboratoire au centre de Bologne, au numéro de 7 de la Via Collegio di Spagna, quand l'équipe consistait en seulement deux employés et une secrétaire. Les frères Ducati eux-mêmes n'auraient probablement jamais imaginé ce que ce petit laboratoire deviendrait.

Le premier produit, un condensateur appelé "Manens", n'était pas plus gros qu'une pièce d'un Euro et était une nouvelle technologie tellement sophistiquée qu'en quelques années la production fut transférée dans la villa de la famille Ducati.

Dès ce moment, un tourbillon de découvertes et reconnaissances ont permis à Ducati de grandir jusqu'au 1er juin 1935 où la première brique de l'usine de Borgo Panigale est posée. Attention aux détails, attention extrême à la qualité, précision et fiabilité des produits comme les calculatrices, radios, appareils photo et caméras ont assuré à Ducati la place d'entreprise la plus technologiquement avancée d'Italie dans les années 1930. Les deux employés du petit laboratoire furent rejoints par près de 1200 autres personnes en 1936 et l'entreprise pu grandir d'une manière exponentielle.

Malheureusement, l'Italie sombre peu après dans la Seconde Guerre Mondiale : le conflit dévasta Ducati ainsi que de nombreuses autres entreprises, avant que l'usine ne soit complètement détruite en octobre 1944.

Ducati se reconstruit rapidement et, en 1946, le premier chapitre de son histoire dans le deux-roues commence à s'écrire. Tout débuta avec le Cucciolo, un petit cyclomoteur qui devint très populaire en Italie et représente la naissance d'une nouvelle histoire.

Quelques années plus tard, avec l'avènement du Cucciolo et le départ des frères Ducati (1948), Ducati se doit de renforcer son esprit moto: en 1954 l'entreprise fut divisée en deux branches, "Ducati Elettrotecnica" et "Ducati Meccanica", et Fabio Tagliono, le vrai "père" du Ducati moderne, est embauché.

A travers 30 années de collaboration avec l'entreprise, le brillant ingénieur de Lugo di Romagna fut responsable de près de 1 000 projets, de la première vraie moto de compétition (1954) jusqu'à la marque distinctive de Ducati : le système desmodromique (1956), le bicylindres en L (1971) et le cadre treillis (1979).

L'impressionnante série de projets, tous avant-gardistes, ont été couronnés par une toute aussi impressionnante série de victoires en compétition comme au Motogiro d'Italie (1954 - 1957), les Grands Prix de 125 et 250 (1956 - 1961), les 200 Miles d'Imola (1972) gagnés par Paul Smart et le Tourist Trophy (1978) remporté par Mike Hailwood pile à la fin de la carrière de Taglioni qui coïncide avec le triomphe de Marco Lucchinelli à la Daytona Battle of the Twins (1986).

L'arrivée de Cagiva en 1985 apporta une nouvelle vague d'innovations chez Ducati, en termes de produits et de personnel. Avec la retraite de Taglioni, Massimo Bordi et Gian Luigi Mengoli se retrouvent à la tête du département design et développèrent ensemble une nouvelle innovation qui écrira un nouveau chapitre historique : le moteur 4 soupapes à refroidissement liquide. Le nouveau moteur amèna les Ducati dans un niveau de compétition plus élevé, certes plus difficile mais aussi beaucoup plus prestigieux : le championnat du monde Superbike. Un choix qui finit par payer quand, en 1988, Marco Lucchinelli remporta une première victoire historique avec la 851, moto qui gagna ensuite le championnat du monde en 1990 avec Raymond Roche à son guidon.

Pas le temps de se reposer sur les lauriers : aux côtés de Bordi et Mengoli se trouve une nouvelle génération de designers, représentés par Claudio Domenicali et Filipo Preziosi lorsque que Ducati entre dans l'âge d'or des designs « néoclassiques » comme le Monster et le 916, chef-d'œuvre de Massimo Tamburini. En Superbike, Ducati consolida sa position de leader avec Carl Fogarty, gagnant de 4 titres de champion du monde, puis avec Troy Bayliss, véritable héros des ducatistes et trois fois champions du monde avec Ducati.

Après Cagiva, TPG et Investindustrial prirent possession de la marque de Bologne, l'amenant au sommet de la popularité, de la qualité de ses produits et de l'image de marque. L'histoire de Ducati en MotoGP commenca en 2003, avec le célèbre Loris Capirossi puis Casez Stoner qui, en quatre ans, portèrent Ducati jusqu'au sommet : le titre de champion du monde avec Stoner.

Ce succès fut suivi d'années de grandes innovations, de l'arrivée d'Audi, de la naissance de nouveaux modèles comme la 1199 Panigale et de la croissance continue de Ducati dans le monde. Parti d'un petit condensateur créé par deux personnes en 1926, on ne peut qu'être ébahi de voir cette entreprise aujourd'hui conduite par la passion à travers le monde.

Inscrivez-vous à la newsletter pour être le premier informé!

En saisissant votre adresse e-mail, vous serez toujours informé(e) des dernières nouveautés et promotions Ducati. Vous pouvez à tout moment compléter votre inscription et créer votre profil sur Ducati.com afin d'accéder à toutes les fonctionnalités.
Je déclare avoir pris connaissance des informations reprises dans l'art. 13 du décret législatif italien 196/2003 et du texte ci-joint de l'art. 7 du Code de confidentialité et

j'accepte que mon adresse e-mail soit utilisée aux fins indiquées

Entrez votre adresse e-mail